jeudi 31 mars 2016

Série coup de coeur : The Night Manager

Il y a quelques articles de cela, alors que j'étais encore en plein visionnage, je vous recommandais vivement The Night Manager. Après les 6 épisodes visionnés, je ne peux que confirmer mes propres dires : foncez mater cette série ! Et foncez vite, très vite !


Je l'ai découverte un peu par hasard, intriguée de voir que Hugh Laurie, le Docteur House, était à l'affiche, et j'avais envie de le voir dans un autre rôle que celui du toubib génial mais détestable. En plus le synopsis m'interpelle, tant mieux et la présence de Tom Hiddleston fini de me motiver à me lancer dans le visionnage.

The Night Manager déjà, c'est l'adaptation du roman homonyme de John le Carré publié en 1993. Roman que je ne connaissais point. Il s'agit de l'histoire de Jonathan Pine, un ancien soldat de l'armée britannique reconvertit en directeur de nuit dans un hotel de luxe qui est recruté par Angela Blurr pour enquêter sur Richard Roper, un dangereux trafiquant d'armes soupçonné de faire alliance avec une agence de renseignements.


On ne peut s'empêcher, dès le premier épisode, de faire la comparaison avec un James Bond. Mais un bon James Bond, avec uniquement le positif, sans les gadgets et les scènes d'action tirées par les cheveux.
Parce que cette série est plutôt pas mal réaliste, c'est un subtil mélange de thriller et de films d'espionnage : pas de grosses explosions, de courses poursuites à couper le souffle, de baston et de sang qui gicle à tout va, et pourtant il n'y a aucun temps mort.
On ne voit rien venir jusqu'au bout, le suspens est présent à chaque épisode.


Et puis surtout, il y a cette relation entre les deux personnages incarnés à la perfection par Hugh Laurie, parfait dans son rôle de salopard pourri par le pognon, et par Tom Hiddleston, au sourire ravageur et au charme So British. Des personnages charismatiques, mystérieux, au passé trouble et une grosse tension dramatique qui va crescendo au fil des épisodes, rendant souvent l'ambiance pesante, étouffante.

Sans parler de la prestation de Elizabeth Debicki, sublime dans ses longues robes de créateur bien loin du rôle basique à souhait de la James Bond Girl. Elle ne se contente pas d'être belle et de faire tourner les têtes, elle a sa propre histoire, sa personnalité et évolue au fil des épisode. J'ai, je le reconnais, peut être être pu agacée par cette histoire d'amour entre elle et Tom Hiddleston car, je ne vous spoile rien, on la voit venir à des kilomètres et surtout, peut-il y avoir un scénario sans qu'il y ait forcément la jolie fille qui tombe sous le charme du bel inconnu...? Je ne suis pas du genre fleur bleue, loin de là, j'aime pas la guimauve qui dégouline et j'avoue que j'aime assez, dans les séries ou les films, les univers bien masculins, sans présence de nanas qui viennent foutre leur bazar en venant battre des cils... Mais bon là, en l'occurrence, je ne vais pas être mauvaise langue, ça se goupille parfaitement avec le reste de l'histoire, c'est pas juste là pour meubler quoi.


En bref, un parfait divertissement sur des sujets pourtant tellement sérieux et tristement actuels comme la corruption ou la vente d'armes. Oui vraiment, une vraie merveille.

Avec pour seul et unique défaut : seulement 6 épisodes..!

8 commentaires:

  1. Je vais prochainement visionner cette série rien que pour les beaux yeux de Tom Hiddleston !
    Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien !
      Et oui, rien que pour Tom Hiddleston cette série vaut le coup !! ;)

      Supprimer
  2. Je trouve toujours ça bizarre quand les acteurs sont "recyclés" dans de nouvelles séries! Surtout quand ils ont eu leur propre série. Impossible de détacher Hugh Laurie de son personnage du Dr. House :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais il est tellement bon dans son rôle qu'on oublie bien vite le Dr House !

      Supprimer
  3. Intéressant en effet de voir Hugh Laurie dans un autre rôle même si j'imagine que le dr House lui colle à la peau !
    Tu m'as donnée envie de regarder cette série en tout cas ! Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai adoré cette série! C'était mon rituel du dimanche soir ! Elle a fini trop vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, six épisodes, c'est vraiment trop peu hélas !!

      Supprimer